La guerre, c'est comme l'amour. Si c'est fait par des professionnels on y prend plus de plaisir.

Futile

Historique et Background

Qu’est-ce qu’un Viking ?

Pour ceux qui se posent la question, le viking n’est pas ce que nous croyons pour la plupart… Exit les casques à cornes et les grands gaillards bodybuildé à la Scharzy. Non, ce n’est pas ça un viking. Mais commençons par un peu de sémantique. Le terme viking n’est pas destiné à être utilisé pour tous les «viking». Le Viking est celui qui prend la mer pour aller faire de l’exploration et/ou du pillage par la même occasion, mais par extension, le terme finit par définir tous les «hommes du nord», «Northmen» ou «Scandinaves» ou encore «Hommes de la Scandia».

Les Hommes du Nord étaient dirigés par des Jarls, et le Jarl de tous les Jarls était le roi. Le Jarl est juste un chef, un meneur d’homme, un leader. Un Jarl vaut un Jarl, que celui-ci commande à 10, 100 ou 1000 hommes, ils ont droit aux mêmes égards.

Ensuite dans la hiérarchie sociale, viennent les Bondi, ou hommes libre qui composent la majorité de la population. Ils sont guerriers, artisans, guerriers, marins, guerrier, bucheron, guerrier, etc. (Pour rester simple, et suivant la terminologie emprunté à un vieux JDR que tout le monde connait, les «viking» sont tous bi-classé guerrier. Voilà, c’est dit…).

Pour finir, au bas de l’échelle, nous trouvons les Thrall, les esclaves. Attention toutefois, l’esclavage viking est différents de celui pratiqué par les premières peuplades, il ressemble un peu à celui pratiqué par les Romains. Un esclave à des droits, il peut fonder une famille et il n’est pas qu’un simple travailleur bon à tout faire. D’ailleurs souvent, l’esclave a pour rôle d’élever les enfants, de garder la maison ou autre «poste de confiance». Il arrive même que l’esclave soit appelé «homme de confiance» par le Bondi auquel il est attaché.

Skalde, Volva, Thulr…

Il y a des cas particuliers dans toutes les sociétés, les Skaldes, Volva et Thulr sont les cas particuliers en Scandia.

Le Skalde est l’équivalent d’un barde celte, il enseigne la culture, les rituels, et toute la tradition orale en général. Il colporte également les nouvelles et peut servir de messager. C’est un homme libre.

La Volva est une «devineresse», un oracle, qui peut interpréter les signes, lire les runes et dans une moindre mesure parler, ou plutôt écouter ce que les dieux ont à dire (lors des transes mystiques elle est «chevauchée» par les dieux/esprits). Chaque Jarl se doit d’en avoir une autour de lui.

Le Thulr est une sorte de Volva «mâle». Mais autant la Volva est bien considérée, autant le Thulr est mal vue, car le fait d’être chevaucher par des esprits fait peser de lourd doute sur la virilité du Thulr, et l’homosexualité est bannie chez les hommes du Nord. Les Thulr vivent souvent en ermite, mais s’ils sont discrets sur leurs pouvoirs, ils restent des hommes libres.

Les Femmes

Les femmes dans la société sont l’égal des hommes, qu’on se le dise. Elles ont des droits immenses, par exemple en cas de divorce, elles gardent automatiquement la maison, elles sont les «ministres de l’intérieur» alors que les hommes sont «ministres de l’extérieur». Elles peuvent partir à la guerre, chevaucher, comme un homme, alors que dans le reste de l’Europe à la même époque nous sommes loin de cette égalité. En revanche, elles n’ont pas le droit de parler au Thing, sauf cas particulier.

Le Thing

Le Thing est l’assemblée des hommes libres. On y évoque tous les problèmes qui méritent d’être évoqué. De la répartition des récoltes en passant par le jugement d’un voleur, la mise en place d’une nouvelle loi ou comme lieu d’échange de nouvelles officielles, tout y est évoqué. Chaque homme (et chez les Scandinaves de l’époque ont est un homme vers 12-14 ans) peut évoquer un souci et vaut une «voix» lors d’un vote. Le Thing est réuni pour le village chaque semaine. Un Thing de Jarl est réuni chaque année (généralement avant la saison des pillages mais pas toujours), mais il peut y avoir des réunions exceptionnelles en fonction des conditions. Il n’est pas rare que la Volva du Jarl siège au Thing, mais même si elle peut demander la parole ponctuellement, elle n’a pas de droit de vote.

Il n’y a pas de «prêtre» chez les hommes de la Scandia. Ce sont les pères de famille et/ou les Jarls qui officient pour les cérémonies administratives et religieuses.

 

Les Dieux Nordiques

Dans la mythologie nordique, on peut classer les dieux en deux groupes : les Ases, qui présentent de nombreux traits indo-européens, et les Vanes, leurs aînés.

Ces derniers sont sans doute les dieux primordiaux d’une religion antérieure aux invasions indo-européennes. Leurs traits sont plus naturalistes que les Ases. Dans la culture nordique, les Ases étaient plutôt priés par les aristocrates nordiques.

Les Vanes, représentatifs de la fécondité et de la fertilité entre autres, étaient adorés par la paysannerie viking.

Cette particularité de la religion nordique est un exemple intéressant d’intégration culturelle. La guerre entre les Ases et les Vanes pourrait symboliser le fossé entre l'”aristocratie” et la paysannerie de l’époque.

Cette liste reprend les Dieux principaux.

  • Les Ases
    • Odin: Chef des Ases. Créateur des hommes, père de Thor. Il est le dieu de la victoire, de la sagesse, de la fureur, de l’inspiration poétique, de la sorcellerie…
    • Frigg: Frigg est une déesse de l’amour, protectrice du mariage et de la maternité. Elle est la femme d’Odin et la mère de Baldr. Comme les Nornes elle connaît le destin de chaque être.
    • Thor: Dieu du tonnerre, fils d’Odin et de la géante Jörd (terre). Il est l’époux de Sif et le père de Modi (le courage), de Magni (la force) et de Thrud (la vigueur). Il est le dieu de la force et de la guerre au sens de combat. Il est aussi un dieu de la fertilité et du mariage.
    • Sif, Jarnsaxa: Géante, femme de Thor, mère de Modi et Magni. Mère de Ull d’une précédente union. Elle a une chevelure dorée (que Loki lui coupera) et représente la fertilité. Elle a la capacité de prendre la forme d’un cygne et aurait le don de prophétie.
    • Balder: Fils d’Odin et de Frigg, époux de Nanna et père de Forseti, il est le dieu de la lumière et de la beauté. Son nom signifie « le vaillant », « le blanc », « le prince » ou encore « le courageux ». Il réside dans la halle de Breidablik. Ses rêves étranges sur sa mort en font un dieu blessé.
    • Höder: C’est un des fils d’Odin, aveugle et sombre.
    • Heimdall: Fils de neuf mères, vraisemblablement les Filles d’Ægir personnifiant les vagues. Protecteur d’Ásgard et des hommes, gardien du Bifröst, il est chargé d’alerter les dieux du début du Ragnarök. Il habite Himinnbjörg (mont du ciel) juste à côté du Bifrost. Veilleur des dieux, il possède le cheval Gulltopp et un cor, Gjallarhorn, dont le son s’entend dans les neuf mondes.
    • Loki: Dieu du feu et de la sournoiserie, fils des géants Farbauti et Laufey. C’est un semeur de discorde qui pouvait changer de forme.
    • Sigyn: Femme de Loki, déesse de la fidélité. Elle passe sa vie à soulager les souffrances de son mari.
    • Týr: Dieu de la guerre, de la justice et de l’assemblée du peuple dans la religion nordique. Son nom signifie dieu et s’écrit avec la rune de puissance tyr : ami d’Ull.
  • Les Vanes
    • Njörd: Ancien dieu majeur, principal membre de la famille des Vanes. Dieu de l’abondance, du vent, de la mer. Après avoir été celui de Nerthus, il est l’époux de Skadi, la déesse de la montagne, et le père de Freyr et Freyja. Il préside comme toute sa parentelle à l’abondance des fruits de la nature, s’occupant plus particulièrement du milieu marin. Au terme de la guerre entre Ases et Vanes, il partit avec ses enfants vers Ásgard, mais les Ases réprouvant les mariages consanguins, ils lui demandèrent de se séparer de son épouse. Il se maria par la suite avec Skadi, sans que leur union ne fût heureuse, l’un préférant la mer et l’autre, les montagnes. Il forme avec Nerthus un couple parèdre, c’est-à-dire formant deux faces d’un même ensemble comme c’est le cas de leurs enfants Freyja et Freyr.
    • Freyja: Déesse de la beauté et de l’amour, de l’érotisme, fille de Njord et d’une mère dont on ne connait pas le nom, mais dont on sait qu’elle était la soeur de Njord (peut-être Nerthus). Elle est la soeur de Freyr avec qui elle forme un couple parèdre. Elle est chargée d’accueillir la moitié des guerriers tombés au combat dans sa halle personnelle, l’autre moitié allant chez Odin.
    • Freyr: Dieu de la vie, de la fécondité et chef des Vanes. Fils de Njord et d’une mère dont on ne connait pas le nom, mais dont on sait qu’elle était la soeur de Njord (peut-être Nerthus). Freyr est le frère de Freyja, avec qui il forme un couple parèdre. Son nom signifie « seigneur ». Il épousa Gerd et eut d’elle Yngvi.

 

Connexion

Qui est en ligne ?

Valid XHTML & CSS